Performance professionnelle

Éleveur – Gérald Rouet

En reprenant l’EARL familiale de Fontavilliers dans la Vienne en 1995, Gérald Rouet a eu de suite l’ambition de passer de 120 à 400 truies. Une équation qui garantissait à la fois le bien-être animal, la rentabilité de l’élevage, une meilleure qualité de vie à l’éleveur et une viande sans antibiotiques au consommateur.

Ce matin-là, une équipe d’Asserva installe un cooling dans l’un des bâtiments de l’élevage de Gérald. Dehors, il fait 31°C. Ce nouvel équipement va apporter de la fraîcheur dans l’élevage, un confort supplémentaire pour les animaux. Pour le naisseur-engraisseur, chaque investissement sert un peu plus la performance économique de son entreprise. Depuis qu’il a repris l’exploitation familiale avec un salarié en 1995, il saisit les opportunités de progression et d’optimisation. « Pour augmenter la rentabilité tout en se libérant du temps, il fallait passer de 120 à 300 ou 400 truies, réduire les tâches effectuées manuellement et embaucher un salarié supplémentaire pour avoir du temps le week-end et des vacances ». Il rencontre Asserva sur le Space (Salon International de l’Elevage) et choisit d’automatiser la distribution d’eau et d’aliment pour sa maternité dès 1997. « Leurs innovations m’intéressent. En travaillant avec eux, je bénéficie de nouveaux produits, de leur dynamisme et de leur sérieux. Cette première automatisation nous a apporté un gain de temps et un confort de travail. Les systèmes sont faciles à utiliser, permettent de mesurer rapidement les résultats et d’optimiser la gestion ».

Cette première automatisation nous a apporté un gain de temps et un confort de travail. Les systèmes sont faciles à utiliser, permettent de mesurer rapidement les résultats et d’optimiser la gestion.

100kg d’aliments économisés par an et par truie
En 2000, Gérald développe son activité avec 4 salles supplémentaires en engraissement et autant en postsevrage. « Nous passons à 400 truies sur l’élevage avec une mécanisation de l’alimentation grâce à la machine à soupe. Nous installons aussi une ventilation centralisée pour améliorer les conditions sanitaires et le lavage d’air vicié afin de préserver le voisinage des odeurs ». Il opte pour le système de doseur d’alimentation en eau et en aliment. Sa précision évite le gaspillage en gestation. « Le coût de l’investissement en matériel est compensé par l’économie d’aliment. Le retour sur investissement est rapide. J’ai gagné 100 kg d’aliments par truie et par an. De plus, cela assure une alimentation toujours fraîche à l’animal ». Le Maternéo vient compléter le dispositif en 2015 : toutes les salles de maternité sont équipées en balances anti-écrasement. « Nous étions les premiers à l’utiliser, nous avons travaillé avec les équipes d’Asserva pour apporter des améliorations au logiciel. C’est intéressant de pouvoir être force de proposition et de contribuer à l’évolution des matériels ».

Trois Porcelets supplémentaire par truie
L’amélioration des conditions d’élevage, de la conception du bâtiment à la qualité de l’alimentation, assure à l’éleveur « un gain technique sur l’indice de consommation, sur le nombre de porcelets et sur le poids au sevrage. Nous avons gagné trois porcelets par truie ».

Un gain économique et énergétique

Chef d’entreprise averti, l’éleveur saisit en 2011 l’opportunité des panneaux photovoltaïques. Il couvre les 1700 m2 de toiture de l’un de ses bâtiments. « Une toiture bien exposée sans retombées de poussière. L’électricité produite est rachetée par EDF. Une installation intéressante financièrement à l’époque et rentable
dès la première année. Cela minimise les effets de crise, les baisses du cours du porc et conforte le résultat de l’entreprise ». Gérald apprécie les collaborations : « la Cooperl, Asserva, le groupement… ça avance, ça bouge vite, le résultat est rapide ».

Les équipements de L’earl du Clos Quartier
– Maternéo
– Machine à soupe en engraissement
– Ventilation centralisée
– Lavage d’air
– Cooling
– Panneaux solaires
– Doseurs alimentation en gestation
– Aquamat (distribution automatique d’eau en gestation)
– Chaines d’alimentation en post-sevrage

PORC D’OR 2021

Douze exploitations catalanes ont reçu ce vendredi quatorze prix Porc d’Or, qui récompensent l’excellence de la production porcine, lors d’un gala qui a réuni 600

Lire la suite »

Figan 2021

Forte de sa position concurrentielle et de sa nouvelle notoriété sur le marché espagnol ses dernières années, la société Asserva arrivait au salon FIGAN 2021

Lire la suite »